Budo traditionnel

La pratique en 2ème formule

La 2ème Formule s’adresse à tout pratiquant souhaitant s’inscrire dans un club affilié à l’AEJT, s’il est agé de plus de 50 ans ou s’il présente une pathologie médicale.

Cette pathologie doit-être :
- compatible avec la pratique d’un Art martial non compétitif ;
- stabilisée avec ou sans traitement médical continu ;
- sans utilisation de prothèse ou de matériel externe.

Ainsi, la méthode Wa-Jutsu en 2ème Formule permet une adaptation de la pratique et des examens pour l’obtention des titres en fonction des possibilités du pratiquant.

calligraphie TADA IMA
"Ici et maintenant"
(Seul compte l'instant présent)

POURQUOI LA 2ème FORMULE ?

A partir d’un certain âge, il est important de prendre quelques précautions qui répondent à des besoins particuliers de l’organisme.

Il faut aider les vétérans à conserver, le plus longtemps possible, leur souplesse, leur vitalité, leur joie de vivre.

C’est pourquoi, la pratique de la méthode Wa-Jutsu pour les vétérans n’est plus tout à fait la même que pour les adultes de 18 à 50 ans et présente quelques adaptations aux problèmes tels que : l’essoufflement, les problèmes articulaires, les problèmes liés à la colonne vertébrale, etc.

Enfin, il est utile de rappeler que la pratique en 2ème formule touche essentiellement les vétérans mais n’exclut pas un « jeune » qui possèderait une pathologie médicale, dans la limite de ce qui est exposé ci-dessus.

Pour résumer, la 2ème formule permet à chacun, en fonction de son âge et de ses possibilités, d’évoluer dans la pratique de son art.